La recette du thé à la menthe, comme au Maroc

Vous revenez d'un voyage au Maroc et vous avez encore sur le bout de la langue, le goût du thé à la menthe. Vous voulez le reproduire ? Voici la recette la plus simple et la plus authentique pour ne pas le rater.

Comment faire un thé à la menthe


1. Les ingrédients

Pour réaliser un thé à la menthe, comme au Maroc, vous avez besoin de peu de choses. Il vous faut du thé vert en vrac, de la menthe fraîche, du sucre et de l'eau frémissante. Et évidemment d'une théière et de verres beldis pour le savourer. Pour commencer, vous trouverez du thé vert de Chine au rayon "thés et cafés" de votre magasin ou dans une petite épicerie orientale. Plusieurs marques existent : "Sultan - Al Jawhar", "3500", "Camel", "Gunpowder", "555" etc. Elles se valent toutes. Notre préférence va à la "Gunpowder" car répandue au Maroc. Une seule boîte suffit à remplir une quinzaine de théières marocaines. Pour la menthe verte dite "nanah", préférez celle en vente sur les marchés ou dans les boucheries musulmanes. Elle sera ainsi plus fraîche et parfumée que celle vendue sous vide dans les supermarchés. Un bouquet suffira largement à faire un thé à la menthe. Pour le sucre, la tradition marocaine veut de n'utiliser qu'un pain de sucre de deux kilos que l'on casse ensuite à l'aide d'un mini-marteau en cuivre et d'en prélever ainsi quelques morceaux. En France, vous trouverez un peu partout de gros morceaux de sucre spécial thé d'environ six à huit centimètres de long. Il vous en faudra deux à trois par théière pour retrouver le vrai goût du thé marocain.

 

Réussir le thé à la menthe

2. La recette pas à pas

Pour commencer, disposez sur un plateau quelques verres beldis et une théière marocaine dans laquelle vous déposerez trois cuillères à café de thé vert. Versez dessus l'équivalent d'un verre beldi d'eau bouillante, afin de retirer toute l'amertume présente dans le thé vert en vrac. Faites tourner dans la théière puis jetez l'eau. Versez ensuite de l'eau frémissante (surtout pas bouillante cette fois) dans la théière et déposez cinq ou six branches de menthe fraîche "nanah" préalablement lavées à l'eau froide. Chaque tige sera coupée en trois. Ajoutez les morceaux de sucre. Trois comme au Maroc, deux pour les plus raisonnables. Laissez le thé vert rincé et la menthe fraîche infuser une minute ou deux, avec le sucre. Servez le premier verre puis reversez le immédiatement dans la théière. Renouvelez l'opération deux fois : cela permettra au thé de bien s'oxygéner et de libérer ses arômes. Servez le thé en tâchant de garder le bras une quinzaine de centimètres au-dessus de chaque verre pour faire mousser le thé.

Menthe fraîche nanah comme au Maroc

3. La dégustation

Le thé à la menthe marocaine se sert chaud dans des verres beldis pour mieux en apprécier le goût. Il est sans crainte pour le système digestif et prévient notamment les nausées, ballonnements et divers maux d'estomac.
Il se déguste à toute heure du jour : le matin, au petit-déjeuner avec de délicieuses crêpes "baghrir" ou des feuilletés "msemen", accompagnés d'un peu de miel. Le thé marocain se boit également en fin de repas mais aussi à l'heure du goûter avec quelques douces pâtisseries, voire même à l'apéro avec des noix, des pistaches et des biscuits salés.

Recette inratable du thé marocain

Crédit photos : Unsplash