L’inratable tchouktchouka marocaine

Peu importe son orthographe, tchaktchouka, shakshouka, choukchouka, tchektchouka, tchouktchouka, cette recette salée trouve en réalité son origine au Maroc puisque c’est son drapeau qui a inspiré la recette. C’est au fil des ans que cette poêlée ensoleillée s’est largement exportée allant même jusque du côté du Pays basque ! Chacun y apporte depuis ses épices et ses ingrédients. La base reste en tout cas la même : des tomates rouges et des poivrons verts. Si celle que vous avez dégustée lors de votre dernier séjour marocain vous fait saliver rien qu’à son souvenir, alors vous êtes tombés sur la bonne page ! Allez une feuille, un stylo et Marrakech se trouvera à quelques degrés de cuisson de votre tchouktchouka pour deux personnes ! 

 

Les ingrédients

Au Maroc, on utilise des poivrons verts et des tomates rouges en clin d’oeil au drapeau du royaume chérifien composé d’une étoile verte sur un fond rouge. Pour les poivrons, c’est bien cette couleur qui est importante car ils sont plus fruités, avec une légère note poivrée et fondent délicieusement, malgré le croquant de leur chair. Pour la tomate, on vous conseille d’opter pour une variété ronde et lisse suffisamment ferme et goûteuse. A ces deux légumes, on ajoute un oignon rouge, deux gousses d’ail, du persil et éventuellement des oeufs. Pas de viande, pas de poisson et pas de fromage. La tchouktchouka est sacrée au Maroc !

 

inratable tchouktchouka marocaine maisonrattane.com

La préparation

On commence d’abord par éplucher et couper en petits morceaux l’oignon rouge. Si vous souhaitez, vous pouvez aussi le râper finement. Dans un tajine ou dans une large poêle, on verse l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile d’olive. Une fois l’huile chaude, on y verse l’oignon coupé ou râpé. On laisse fondre à feux très doux. Pendant ce temps, on émonde les tomates  : on les plonge dans une casserole d’eau bouillante trente secondes. Leurs peaux se détacheront plus facilement ainsi. On les coupes en dés de façon grossière. Ensuite, on lave et on coupe les poivrons verts en lamelles d’environ cinq centimètres de longueur et un centimètre de largeur. On  coupe le persil finement et on presse les deux gousses d’ail. D’ailleurs, pensez toujours à retirer le germe vert présent dans la gousse. On verse tout dans la poêle où les oignons devraient avoir bien fondus. On mélange et on ajoute : trois pincées de sel, trois pincées de poivre et trois pincées de cumin. Si vous aimez quand c’est relevé, alors ajoutez un peu de piment. Autrement, contentez-vous de trois pincées de paprika doux. On mélange et on laisse mijoter de préférence couvert durant au moins quarante minutes à feux doux. Les poivrons et les tomates vont fondre et s’imprégner des épices. Pensez à mélanger régulièrement. Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter deux oeufs. Dès qu’ils sont cuits, votre tchouktchouka est prête !

tchouktchouka facile et inratable maisonrattane.com

La dégustation 

La tchouktchouka se déguste par les Marocains aussi bien au petit-déjeuner, lors d’un brunch par exemple ou en déjeuner express accompagné d’une salade et de pain « batbout ». Autrement, une baguette fera aussi bien l’affaire ! La tchouktchouka se mange chaude ou froide. Vous pouvez aussi la servir en guise d’entrée par exemple à vos invités pour un voyage ensoleillé ! 

ingrédients tchouktchouka maisonrattane.com

Crédit : unsplash